Depuis quelques temps, des messages inhabituels circulent sur Facebook en tant que statuts permettant de protéger les données personnelles. Cette vague de messages semble être déclenchée à la suite du renouvellement des conditions d’utilisation du réseau social.

Facebook a déclaré un changement des conditions de la politique de sa confidentialité à partir du 1er Janvier 2015. A la suite de la nouvelle, Voici des parties sélectionnées du message en question qui a été largement partagé sur le réseau : « En raison du fait que Facebook a choisi d’impliquer un logiciel qui permettra le vol de mes renseignements personnels, je déclare ce qui suit: (…) Par ce communiqué, je dis à Facebook qu’il est strictement interdit de divulguer, copier, distribuer, diffuser, ou de prendre toute autre action contre moi sur la base de ce profil et ou de son contenu (…)Si vous n’avez pas publié cette déclaration au moins une fois, vous allez tacitement permettre l’utilisation d’éléments tels que vos photos ainsi que les informations contenues dans la mise à jour de profil. » Ce message fait une confusion entre les droits d’auteur et les publications des utilisateurs, deux notions complétement différentes, ce qui suffit à discréditer son contenu. Aussi, il est en contradiction avec les conditions d’utilisation de Facebook et du coup, aucune protection n’est garantie en diffusant ce message.

Il faut dire que cette rumeur reflète la peur des internautes pour leurs données personnelles et leur volonté désespérée de les protéger. Ce genre de message soi-disant protecteur n’est pas une première, en 2012, il y a eu exactement le même phénomène et le même message mot pour mot suite à une modification des paramètres de confidentialité.

Lire aussi  Drenn Drenn l’application qui facilitera la vie (ou le transport) des Tunisiens

facebook-hoax-conditions-d-utilisation_5160357

(Vus 129 fois, 1 visites Aujourd'hui)