Ebola, cette mystérieuse maladie que personne ne peut ignorer n’est pas exclusivement source de pertes et de dégâts de tout genre, elle peut aussi générer des fortunes.

En effet, dans le domaine informatique, Ebola.com est un nom de domaine acheté en 2008 pour l’équivalent de 23490dt pour être récemment revendu à l’équivalent de 361400dt soit plus de 15 fois de la somme d’achat initial. Il est bien connu que ce commerce de noms de domaines peut générer d’énormes fonds et que souvent des noms de domaine ayant été acheté à bas prix se retrouvent vendus à des sommes immenses. L’heureuse entreprise ayant commercialisé Ebola.com a pour boss Jon Schultz. Ce dernier a même été interviewé par Washington Post pour donner plus de détails sur l’affaire. Il confirme que le prix de vente est tout à fait raisonnable compte tenu du trafic qu’il génère (5000 de vues au quotidien grâce aux personnes curieuses d’en savoir plus sur la mystérieuse maladie). Jon affirme cependant qu’il s’attendait à vendre pour la somme de 270000dt mais qu’une société russe peu connue avec un nom louche « Weed Growth Fund » (Weed se traduit par Cannabis) a offert l’énorme somme dépassant les espérances de Schultz. Pour l’instant, Ebola.com continue à diffuser des informations sur la maladie et on peut de même remarquer le passage de publicités.

La société de Jon Schultz continue à commercialiser des noms de domaines liés à des épidémies ou catastrophes et elle possède en stock Fukushima.com (le nom de la ville où la catastrophe nucléaire a eu au Japon), BirdFlu.com (grippe aviaire) ou même Potassiumlodide.com.

Lire aussi  Orange lance la 5ème édition du Prix de l’Entrepreneur Social en Afrique, avec une nouveauté cette année, un prix national décerné par Orange Tunisie