Aujourd’hui, Alioune Ndiaye, PDG d’Orange Afrique et Moyen-Orient, et Kathinka Kurz, responsable du programme de partenariats pour le développement avec le secteur privé (develoPPP.de) à la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit), ont signé un accord de partenariat pour développer les compétences numériques de 20 000 jeunes dans 14 pays de la région Afrique et Moyen-Orient.

Orange et la GIZ, deux institutions majeures, l’une reconnue pour son expertise et son savoir-faire dans le domaine de l’innovation, l’autre reconnue par son expérience et son expertise dans le soutien au développement économique et social des pays partenaires, travailleront main dans la main pour former les jeunes aux compétences numériques, améliorer leur employabilité et ainsi contribuer à réduire le chômage. Les deux parties s’associent et regroupent leurs compétences et ressources, avec une contribution financière de 20 millions d’euros pour Orange et jusqu’à 10 millions d’euros pour la GIZ. Ce partenariat aura un impact durable sur la perspective économique des jeunes.

Dans le cadre du projet, la GIZ agit en tant que partenaire de mise en œuvre du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), qui a mis en place le programme develoPPP.de pour favoriser l’implication du secteur privé au point où les opportunités commerciales et les initiatives de politique de développement se chevauchent.

Orange et la GIZ établiront des hubs numériques en Afrique et au Moyen-Orient : Orange Digital Centres (ODC). Ces centres proposent gratuitement aux jeunes une formation au numérique, accélèrent la création de start-up et accompagnent les porteurs de projets. Les ODC comporteront un équipement numérique de pointe. Les équipes travailleront avec différents acteurs et l’écosystème entrepreneurial de chaque pays pour former les jeunes et les accompagner dans la recherche d’emploi. Les ODC travailleront également avec les universités des régions.

Lire aussi  Le nouveau Microsoft Lumia 430 disponible chez Orange Tunisie à partir de 99dt :

Le concept Orange Digital Center déjà lancé en Tunisie et au Sénégal sera prochainement déployé au Maroc, en Jordanie, au Cameroun, en Ethiopie, au Mali, à Madagascar, en Sierra Leone, en Côte d’Ivoire, en Egypte, au Burkina Faso, en Guinée et au Libéria. Chaque Orange Digital Center (ODC) comprend une école du code, un FabLab Solidaire, un accélérateur de start-up « Orange Fab » et Orange Digital Ventures Africa, le fonds d’investissement du Groupe Orange.

Chacun de ces 4 programmes s’adresse à un public spécifique.  L’école du code, centre technologique libre d’accès et totalement gratuit propose des formations, des évènements et de l’accompagnement pour les développeurs, geeks et porteurs d’idées de projets. Le FabLab Solidaire, atelier de fabrication numérique pour créer et prototyper avec des équipements numériques, s’adresse aussi à ce type de public, mais cible également des jeunes sans diplômes et sans emplois. Le FabLab Solidaire de l’ODC fait partie du réseau mondial des 88 FabLabs Solidaires de la Fondation Orange.

Orange Fab et Orange Digital Ventures Africa sont des programmes qui ciblent, quant à eux, les entrepreneurs. Le premier est un accélérateur de start-up qui accompagne les plus prometteuses dans leur développement commercial et les aide aussi à construire des partenariats commerciaux avec le Groupe Orange et le réseau mondial des 17 Orange Fabs. Le second, Orange Digital Ventures Africa, est un fonds d’investissement, doté de 50 millions d’euros qui finance les start-up innovantes des pays du continent africain et de la région du Moyen-Orient.

Orange Digital Center vise à créer des synergies entre tous ces programmes.

Lire aussi  Naviguez sur tous vos réseaux sociaux à partir de 900 millimes grâce aux nouvelles options d’Orange

L’objectif de ce partenariat entre Orange et la GIZ est de faire du numérique une chance pour tous.